Comment est censé se passer le remboursement de vos lunettes ? Il faut savoir que c’est la caisse d’Assurance Maladie qui en définit les conditions. Votre mutuelle prendra en charge le remboursement complémentaire.

Remboursement des lunettes par la caisse d’Assurance Maladie

D’une façon générale, il suffit d’être un assuré social en règle pour prétendre au remboursement Sécurité sociale de ses lunettes de vue. Quoi qu’il en soit, une ordonnance délivrée par votre ophtalmologiste est indispensable à ce remboursement. Notons que cette ordonnance est valide durant trois ans (à moins qu’une mention du médecin n’indique le contraire).

L’ordonnance doit mentionner les éléments ci-après :
– le nom du patient. Une ordonnance est strictement personnelle et elle ne peut être utilisée que par le patient dont elle porte le nom ;
– le nom, l’adresse et le numéro d’identification de l’ophtalmologiste (on retrouvera le nom et l’identifiant sur la feuille de soin fournie par l’opticien) ;
– les produits prescrits : pour ce qui est des lunettes, il s’agit de la monture et des verres (avec leur formule précise) ;
– la date de l’examen : elle constitue le point de départ de la période de validité de trois ans.

En ce qui concerne les verres, le remboursement est de 60 % sur une base qui varie en fonction du type de verre et de la correction (plus forte est la correction, plus important est le remboursement) pour les moins de 18 ans. Pour les plus de 18 ans, le remboursement ne prend en compte que le type de verre. Les montures, quant à elles, sont remboursées à 60 % sur la base d’un tarif forfaitaire, également différent pour les moins de 18 ans et les patients majeurs.

Remboursement par votre assurance complémentaire

Après le remboursement par la caisse d’Assurance Maladie, une bonne partie du prix de vos lunettes reste à votre charge. Pour bénéficier d’un défraiement plus satisfaisant, il convient donc de se tourner vers une complémentaire santé.

Il est utile de préciser que chaque mutuelle ou assurance complémentaire propose de nombreux contrats, et que chacun offre des niveaux de remboursement différents. Ainsi, pour connaître le montant auquel vous avez droit, vous devrez entrer directement en contact avec votre complémentaire.

Il vous faudra fournir les documents suivants :
– l’ordonnance,
– un devis délivré par un opticien (pour l’équipement que mentionne l’ordonnance).

Mais qu’est-ce donc que le tiers payant lunettes ? Il s’agit d’un règlement versé directement à l’opticien par la Sécurité sociale et/ou la mutuelle. Le patient n’a à prendre en charge que la partie non remboursée.

Le remboursement de vos lunettes est assuré par la Sécurité sociale et par votre mutuelle. Calculer le montant de ce remboursement n’a rien de simple, étant donné que les pourcentages ne sont pas les mêmes pour les verres et les montures et qu’ils sont soumis à des bases tarifaires variables. Dans la plupart des cas, votre opticien saura cependant vous éclairer sur ce point.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here